Protéger les ruches des frelons asiatiques

Les frelons asiatiques ne sont pas impossibles à stopper.

Cet insecte nuisible en dehors de ses régions d’origine a presque colonisé toute la France. Ses besoins importants de protéines et son importante capacité de reproduction ont fait de lui sous notre latitude, un monstre destructeur. Parmi ses cibles préférées, figurent les ruches d’abeilles qu’il décime à une vitesse effrayante. En effet, une trentaine de frelons asiatiques peuvent exterminer toute la population d’une ruche de trente milles abeilles en quelques heures seulement.

Les abeilles asiatiques résistent aux frelons en les tuant pas hyperthermie.

Cette technique très utilisée par les abeilles asiatiques (Apis cerana) consiste à venir en nombre sur le frelon et à vibrer des ailes pour produire une chaleur locale de plus de 45°C. Les abeilles peuvent résister jusqu’à 50°C mais pas le frelon asiatique, il rôtit littéralement sous les abeilles. Nos abeilles autochtones ont également développé ce procédé mais en moins virulent. C’est aussi par cette vibration d’ailes que les abeilles réchauffent la ruche en période froide. Les abeilles asiatiques se regroupe également en grand nombre en battant des ailes pour effrayer les frelons.

Ne pas confondre le frelon asiatique avec le frelon européen.

Contrairement au frelon asiatique, le frelon européen n’est pas agressif, il attaque rarement les ruches et s’avère être un auxiliaire du jardin en consommant certains insectes ravageurs. Il faut savoir que le frelon européen est protégé dans certains pays comme en Allemagne.

Au moins trois manières de protéger les ruches des frelons asiatiques.

Il existe des pièges à frelons très efficaces qui ne retiennent que les frelons asiatiques grâce à leur taille importante, il est possible aussi de placer une grille devant l’entrée de la ruche. Ces solutions seront développées bientôt dans des prochains articles. Ce post a été rédigé pour parler d’une troisième méthode de combat qui est d’élever des volailles à proximité des ruches. L’expérience a été faite avec des poules ou des poulets qui raffolent des frelons. Quand ils attaquent les ruches, les frelons asiatiques se mettent en vol stationnaire comme des Apaches de l’US Army, là, nos amis à plumes profitent de leur immobilité pour les becqueter, c’est l’art de la biodiversité.

Voici une première vidéo de france tv info qui démontre l’efficacité du poulet. La deuxième vidéo de NatGéo Wild nous montre une attaque de frelons asiatiques sur une ruche. La regarder ici 

 

2 octobre 2018 19 h 11 min