Salon Bio&Co à Strasbourg

11ème édition du Salon Bio&Co du 26 au 29 octobre 2018. Du vendredi 26 au lundi 29 octobre, au parc des expositions du Wacken à Strasbourg, retrouvez plus de 225 exposants, dont 57 nouveaux, 25 animations et associations. 120 conférences gratuites sont au programme sur les 4 jours dans 4 salles différentes. Vous pourrez vous restaurer auprès de l'un des 4 restaurants bio végétariens et boire un vrai café. Un kiosque à bière artisanale bio et une large offre de tisanes, thés et jus de fruits bio attendront les visiteurs. Voir le programme des conférences. Voici une vidéo du salon Bio&Co qui présente l'événement : Plus d'infos sur le site de salonbioeco.
Lire la suite
  • 0

Pétition pour les huiles essentielles

Plantes et huiles essentielles interdites dans les élevages ? Le règlement européen UE 230-2013 doit être aboli.   Sandrine Lizaga est éleveuse bio en Provence. Elle soigne ses 60 brebis aux huiles essentielles et à l’homéopathie. Sandrine Lizaga élève 60 brebis, qu’elle soigne avec des plantes, des huiles essentielles et de l’homéopathie. Et ça marche ! Sauf cas extrêmes (tous les quatre ans environ), Sandrine n’utilise jamais d’antibiotiques pour ses animaux. Mais sa démarche ne plaît pas à tout le monde. Le 6 août 2013, elle reçoit la visite surprise de deux inspectrices de la DDPP (Direction départementale de la protection des populations) : « À la vue de mes produits, elles se sont littéralement décomposées, raconte Sandrine. Elles m’ont expliqué que je n’avais pas le droit de ramasser des plantes pour faire des décoctions et que les huiles essentielles étaient dangereuses pour les consommateurs mangeant la viande de mes agneaux et le lait…
Lire la suite
  • 0

Situation sécheresse

Triste bilan de records battus. La France connaît cette année une sécheresse qui n'a pas l'air de vouloir cesser malgré les pluies diluviennes dans certains secteurs. Les records de 1959, 1985, 1989 et 2003 sont en train d'être battus. Voici la carte des arrêtés au 16 octobre : Vous pouvez voir la carte plus précisément par secteurs ici. Les éleveurs du Cantal n'ont pas le moral (vidéo France 3) :
Lire la suite
  • 0

Le piège des semences commerciales

Le but des semences du commerce est surtout commercial. Un agriculteur qui veut produire des semences pour les vendre doit les inscrire au catalogue officiel. Le coût de l'inscription pour une seule variété est de 6000 euros auquel il faut ajouter plus de 2000 euros pour le maintien au catalogue pour les dix premières années. Les semences paysannes échappent à cette inscription car elles sont trop nombreuses et leur volume est limité. Vendre des semences paysannes. Les semences non inscrites au catalogue peuvent être vendues si elles ne sont pas destinées à un usage commercial (comprenant végétaux pour nourrir des animaux destinés à la vente) ou s'il s'agit d'espèces non réglementées (petit épeautre, sarrasin, millet...). Pour plus d'informations, vous pouvez vous rendre sur le site de Réseau Semences Paysannes. Les semences F1 sont faites seulement pour être vendues par leur "créateur". Les semences F1 ne sont pas faites pour être reproduites par l'utilisateur, celui q…
Lire la suite
  • 0

Salon millésime bio 2019

26e édition du Salon Millésime Bio en janvier 2019, à Montpellier. La 26e édition du Salon Millésime Bio se tiendra du 28 au 30 janvier 2019, au Parc Expo de Montpellier. NOUVEAU ! Cette année Millésime Bio ouvre ses portes aux producteurs et metteurs en marché des autres boissons alcoolisées bio : bière, spiritueux, cidre. Cliquer ICI Télécharger la plaquette Millésime Bio 2019 ICI (Toutes ces infos viennent du site millesime-bio.com) Petite vidéo de WINELR sur le millesime bio 2018 : View Millésime bio 2019 hotels and apartments on Stay22
Lire la suite
  • 0

Matériels destruction prairie

Comparaison de matériels pour détruire une prairie. Il s'agit d'une bonne vidéo de FIBL qui compare concrètement l'efficacité de différents matériels pour détruire une prairie. Nous pouvons voir le WecoDyn du même constructeur que l'Ecodyn qui a fait l'objet d'un article précédent.
Lire la suite
  • 0

La sécheresse vue par Claude Bourguignon.

Les effets de la sécheresse peuvent être amoindries par de bonne techniques culturales. Faut-il encore présenter Claude Bourguignon, cet ancien ingénieur agronome de l'INRA qui milite en faveur de l'activité biologique des sols ?  Claude Bourguignon ne s'est pas fait que des amis par ses propos qui vont à l'encontre d'une agriculture industrielle et profitable aux multinationales tels que la firme allemande Bayer. Dans cette vidéo de France 3 régions, Claude et Lydia Bourguignon (maître es sciences et femme de Claude) nous donnent leur point vue sur les effets de la sécheresse : Voici une très bonne vidéo avec Claude Bourguignon, même si la définition est basse, le contenu vaut la peine d'être visionné :
Lire la suite
  • 1

Destruction de couverts végétaux avant le semis.

Les couverts végétaux entre deux cultures, une technique en plein développement. La couverture végétale des sols en Europe est obligatoire mais de plus en plus d'agriculteurs expérimentent la mise en place de couverts en interculture, cela représente un investissement rentable. Ces couverts végétaux sont surtout utilisés en cultures non-labour, d'ailleurs, semer sans labour en mode biologique n'est pas efficace en absence d'engrais verts, l'expérience l'a largement démontré. D'un autre côté, il est fortement déconseillé de retourner la terre sur un engrais vert non dégradé car il ne pourra pas bien se décomposer et va générer plus de problèmes que de bénéfice; et le problème s'aggrave proportionnellement avec la profondeur du labour, d'ailleurs le labour profond n'est jamais une bonne chose sauf peut-être pour obtenir un sol propre à court terme. La dégradation des engrais verts provoque la "faim d'azote" (sauf pour les légumineuses) qui se traduit par un appauvrissement…
Lire la suite
  • 0

Salon Tech&Bio du 16 au 18 octobre à Avignon.

Cet événement sera dédié au sol et aux cultures méditerranéennes.   Le salon est organisé autour de 4 axes principaux : Sol : journée RéfBio sur la prévention de la compaction des sols (conférences, démonstrations, ateliers), le compostage, les engrais verts… Maraîchage : les dernières innovations en matière de pulvérisation et de désherbage mécanique en démonstration sur le terrain, des conférences autour de la gestion du sol… Viticulture : l’entretien du rang et de l’inter-rang en démonstration, des conférences sur les engrais verts en viticulture… Conversion Bio : un espace dédié pour tout savoir sur les processus de Conversion (démarche, diagnostic préalable, aides, contraintes techniques et réglementaires, marchés) Mais aussi : près de 20 conférences sur d’autres problématiques techniques en cultures méditerranéennes Tout au long des trois journées, des animations (ateliers techniques) auront lieu sur chaque pôle. Des experts de la filière seront p…
Lire la suite
  • 0

Une récolteuse révolutionnaire.

Une récolteuse révolutionnaire pour récolter les épinards. Cette récolteuse à mesclun américaine ramasse les épinards et autres feuilles à une vitesse déconcertante sans abîmer les feuilles. Elle est commercialisée sous le nom de  Quick Cut Greens Harvester et fabriquée par la compagnie américaine www.farmersfriendllc.com. Vidéo de Farmer's Friend qui présente le phénomène: Vous pouvez mettre les sous-titres en français en cliquant en bas de la vidéo sur CC, puis sur paramètres, Anglais (généré automatiquement),Traduire automatiquement et Français.
Lire la suite
  • 0

Bineuse automotrice Cultitrack.

Un outil efficace pour le maraîchage. Terrateck propose un tracteur porte outil passe partout. Dans la configuration présenté ici, il est équipé d'outils de binage, mais il peut être équipé avec d'autre outils tel un semoir. Infos techniques sur le Cultitrack en version 23 CV : Longueur 3780 mm Largeur mini 1600 mm / maxi 1900 mm Hauteur avec arceau 2460 mm Hauteur sans arceau 1700 mm Capacité relevage ventrale 600 Kg Capacité relevage arrière 300 Kg Motorisation Yanmar Consommation 2,5 l / he Dans la vidéo ci-dessous de Terrateck, le Cultitrack en version 23 CV.
Lire la suite
  • 0

Porte ouverte agro-écologie en Pyrénées atlantiques.

La ferme Larrous ouvre ses portes ce samedi 6 octobre. Porte ouverte de Ferme Larrous l'Association Française d'Agroforesterie pour le programme Agr'eau avec demo de semis direct sous couvert, présentation des vaches Angus en pâturage. L'agro-écologie grandeur nature, couvert végétaux etc.. En même temps aura lieu l'arrivée du Tour Alternatiba à Bayonne. Ca sera l'occasion de parler des differents systèmes agricoles et des externalités positives de l'agro-écologie: lutte contre le réchauffement climatique et stockage de carbone; effet sur le stockage, la consommation, la dépollution de l'eau; impact sur la biodiversité; impact sur la vie en milieu rural; etc...          Ceci est une copie de l'article de la ferme Larrous publié sur Facebook. La ferme Larrous se trouve à Bergouey-Viellenave entre Bayonne et Orthez. Voici une vidéo de la chaîne youtube Agro écologie qui présente les travaux de la ferme Larrous : https://www.youtube.com/watch?v=Wl9pIP2oD2k  
Lire la suite
  • 0

Protéger les ruches des frelons asiatiques

Les frelons asiatiques ne sont pas impossibles à stopper. Cet insecte nuisible en dehors de ses régions d'origine a presque colonisé toute la France. Ses besoins importants de protéines et son importante capacité de reproduction ont fait de lui sous notre latitude, un monstre destructeur. Parmi ses cibles préférées, figurent les ruches d'abeilles qu'il décime à une vitesse effrayante. En effet, une trentaine de frelons asiatiques peuvent exterminer toute la population d'une ruche de trente milles abeilles en quelques heures seulement. Les abeilles asiatiques résistent aux frelons en les tuant pas hyperthermie. Cette technique très utilisée par les abeilles asiatiques (Apis cerana) consiste à venir en nombre sur le frelon et à vibrer des ailes pour produire une chaleur locale de plus de 45°C. Les abeilles peuvent résister jusqu'à 50°C mais pas le frelon asiatique, il rôtit littéralement sous les abeilles. Nos abeilles autochtones ont également développé ce procédé mais en moi…
Lire la suite
  • 0